Les enfants parlent de Tchaikovsky :)

En mai – la première finale internationale du concours Steinway à Paris pour mon élève Ela de 8 ans. Depuis elle a pris confiance et prête à entamer le répertoire plus difficile – la “Nouvelle poupée” de Tchaikovsky. En cours privés il est rare d’accéder à ce morceau après seulement un an des cours “solfège inclus”.
Alors au début du cours je lui joue la pièce. J’explique la structure, les nuances, la ligne dynamique à montrer. “Dis moi qu’est-ce que tu imagines ici juste en écoutant la première phrase?” – “J’imagine que c’est la joie d’avoir reçu la nouvelle poupée!” – dit Ela.
“Donc cette musique est joyeuse, n’est-ce pas?” – je demande,
– “Oui, très joyeuse! Ét pourtant le pauvre Tchaikovsky était aveugle…” –
– ??? Pardon???

– “mmm… Enfin j’ai entendu quelque part que Tchaikovsky était aveugle…”

 

Je commence à comprendre. “Ela, – je dis – Primo, ce n’est pas Tchaikovsky mais Beethoven. Qui n’était pas aveugle mais sourd!”
– “ah ouiii, c’est vrai!”. Le portrait de Tchaikovsky posé sur le piano nous regarde avec reproche 🙂
11143334_10153194636992560_632836447109455710_n
Par ailleurs la petite élève de 6 ans de mon collègue à Londres a appris beaucoup sur la vie de Tchaikovsky au cours de musique a l’école. Elle était très fière de ses connaissances devant mon collègue. “Tchaikovsky est mort – dit-elle – parce que à l’époque en Russie l’eau avait été sale et degueulasse. Et lui un jour il a eu très soif et il l’a quand même bu!”
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s